CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR LA PRESSION DES PNEUS.

La pression d'un pneu (de voiture, moto, poids lourd ou encore utilitaire) est une donnée essentielle. En effet, déterminée par le constructeur du véhicule, elle participe à un meilleur niveau d'adhérence du véhicule et favorise donc la sécurité. Critère primordial, il convient donc de tout savoir à son sujet. Nous vous y aidons dans cet article.

 

1. La bonne pression du pneu est-elle indiquée quelque part sur le véhicule ?
Oui, la pression de gonflage appropriée pour le véhicule est toujours indiquée quelque part. Il est possible de la trouver en différents endroits. Les plus courants étant la boîte à gants, l'arête de la portière avant (parfois arrière), ou la face intérieure du clapet du réservoir pour le carburant. Dans la grande majorité des cas, on peut la trouver dans le carnet d'entretien du véhicule.

Les informations fournies quant à la pression des pneus sont en général de deux ordres, la pression appropriée pour une utilisation normale et la pression appropriée quand le véhicule transporte un chargement. En effet, selon que le véhicule est à vide ou non, la pression des pneus ne doit pas être la même.

2. Que peut-il arriver en cas de mauvaise pression de gonflage des pneus ?
Les conséquences sont diverses et certaines dangereuses. Des pneus pas assez gonflés vont offrir une mauvaise adhérence sur la route. De fait, ils perdent leur précision dans les virages et peuvent entraîner de l'aquaplanage. De plus, la distance de freinage va être plus longue, allant jusqu'à dix mètres supplémentaires si le sous-gonflage est de plus de un bar.

Un pneu sous-gonflé a une période de longévité réduite et il entraîne une consommation de carburant plus importante. Enfin, un pneu sous-gonflé présente des risques d'éclatement. A savoir qu'un pneu qui éclate se traduit dans de nombreux cas par un accident.

3. Faut-il alors sur-gonfler ses pneumatiques ?
Non, pas plus qu'il ne faut les sous-gonfler. Sur-gonfler ses pneus pour éviter le sous-gonflage n'est pas une solution car cela occasionne les mêmes problèmes que vus précédemment. La seule différence entre un pneu sur-gonflé et un pneu sous-gonflé c'est l'endroit où l'usure est apparente (au milieu de la bande de roulement en cas de sur-gonflage et sur les côtés en cas de sous-gonflage). Un pneu a simplement besoin de la bonne pression de gonflage, ni trop, ni trop peu.

4. Quelques règles bonnes à savoir :
- La vérification de la pression de gonflage d'un pneu se réalise à froid, soit quand le véhicule n'a pas roulé depuis au moins 120 minutes. S'il a roulé depuis moins de temps, il faut qu'il est parcouru moins de trois kilomètres, et ce à faible allure.

- Quand on considère un pneu comme chaud, un sur-gonflage de 0,3 bar (par rapport à la pression indiquée par le constructeur) est alors conseillée.

- En période hivernale, un sur-gonflage de 0,2 bar est conseillé car le froid a un impact sur la pression à l'intérieur du pneu.

 



 

Comparateur de Prix

Le prix d'un train de pneus peut varier considérablement varier d'une marque à l'autre, et même sur un même modèle : comparez !

Choisir ses Pneus

Symétrique, asymétrique ou pneus directionnels. Quelles différences et pour quels usages ?
Lire l'article

Usure des pneus. Astuces.

Comment savoir s'il faut changer ses pneus ? Des astuces simples et rapides pour diagnostiquer l'usure de ses pneus. Lire l'article